Inventaire des seuils et passages



Coq d'Inde 24

La réglementation défend préférentiellement l'aspect extérieur des immeubles, en oubliant souvent l'importance de la substance intérieure. Des aspects sensibles représentant le goût d'une époque sont ainsi transformés, anéantis faisant disparaître en même temps les savoir-faire qui les informaient.

Il importe aussi d'appréhender l'architecture à travers des composantes qui, à l'instar de la lettre volée de Edgar Poe, échappent à l'observateur, ou bien en raison d'un phénomène d'accoutumance visuelle, ou bien par le fait même de leur excessive évidence.

Pour conserver ou réparer, il faut connaître.

Les éléments de décor sont menacés car ils échappent à tout contrôle. En effet, et les membres de la Commission d'évaluation du recensement architectural précité l'ont souvent fait remarquer, si un propriétaire est tenu de mettre à l'enquête publique les travaux de transformation du volume ou les changements d'affectation, rien ne l'empêche de repeindre ou de couvrir les murs, de remplacer les huisseries, autant d'éléments considérés comme mineurs, alors qu'ils sont non seulement indissociables de l'édifice qui leur sert de support, mais qu'ils participent de la définition de son caractère. La plupart du temps, on se garde bien, pour des raisons évidentes, de signaler l'intérêt de ce qui va être transformé.

Consciente du problème, la Ville a ainsi décidé, en octobre 2001, de se munir d'un outil qui complète et dépasse le recensement architectural pour identifier et connaître quelques-unes des composantes ornementales des bâtiments. Cette étude participe d'un effort d'information afin de faire (re)connaître que, dans une construction, l'habillage présente souvent autant d'intérêt que la structure, que la substance intérieure mérite parfois autant d'attention que les façades et la volumétrie.

Un inventaire des seuils et passages a été effectué dans la suite du recensement architectural. Il comprend :

  • Le rapport d'inventaire, composé d'une partie historique et d'une description des éléments constitutifs des entrées, des vestibules et des cages d'escalier, ainsi que des décors et des ferronneries ;
  • Les fiches descriptives pour chaque objet inventorié, numérotées et accompagnées de photographies, fournissant des données sur la localisation, les composants, l'état général et la valeur historique et architecturale.

L'inventaire des seuils et passages est consultable à la Section de l'urbanisme.

Exemple de fiche
Document  Document PDF 633.84Ko